Accueil du site > Actualités En bref > Recrudescence de chenilles (...)

Recrudescence de chenilles processionnaires

Contenu de la page : Recrudescence de chenilles processionnaires

Depuis quelques semaines, certains secteurs de Champagne connaissent une invasion de chenilles processionnaires. Surveillez votre jardin et faites le traiter par des professionnels.

La chenille processionnaire est la larve d’un papillon de nuit, le Thaumetopoea processionea. Ce papillon pond des oeufs à la fin de l’été aux extrémités des branches des chênes. De la mi-avril jusqu’à fin mai éclosent de petites chenilles.

Les poils de la chenille processionnaire sont urticants. Ces propriétés urticantes fortement allergènes qui persistent même après la disparition de la chenille.

Les chenilles processionnaires vivent en groupe et forment sur les plus grosses branches de grands nids, sortes de pelotes serrées faites de la peau des mues successives, de poils urticants et d’excréments. Les chenilles se nourrissent la nuit. Pour cela, elles se déplacent en longues files (d’où leur nom) vers leur nourriture, les feuilles de chêne. Elles peuvent ainsi dépouiller complètement un arbre de son feuillage.

Pour lutter contre l’intensification de la prolifération des chenilles, les propriétaires d’arbres infestés sont invités à effectuer des traitements sur leurs sujets.

En savoir plus sur les Chenilles processionnaires