L’attestation d’accueil

Contenu de la page : L’attestation d’accueil

L’attestation d’accueil est un document officiel sur papier sécurisé, rempli et signé par toute personne française ou étrangère résidant en France et qui souhaite accueillir un ressortissant étranger pour un séjour à caractère privé et pour une durée inférieure à trois mois. Cette attestation est exigée pour tous les étrangers, y compris les ressortissants des pays qui ne sont pas soumis au visa court séjour (sous réserve des cas de dispense) et les ressortissants des États soumis à la présentation d’une attestation d’accueil sur la base de conventions bilatérales.

Les cas de dispense

  • les ressortissants des États membres de l’Union européenne
  • les ressortissants des États parties à l’accord sur l’Espace économique européen
  • les ressortissants suisses, andorrans et monégasques
  • séjour à caractère humanitaire, dans le cadre d’échanges culturels ou pour une cause médicale urgente

D’autres cas de dispense sont prévus par la réglementation.

N’hésitez pas à vous adresser au service des affaires générales pour davantage de renseignements.

Pièces à produire :

Justificatif d’identité

1/ Si le demandeur est français :

  • carte d’identité ou passeport

2/ Si le demandeur est étranger et selon sa situation :

  • carte de résident
  • carte de séjour temporaire
  • certificat de résidence pour Algériens
  • carte de séjour de ressortissant d’un État membre de l’Union européenne
  • récépissé de demande de renouvellement d’un des titres de séjour précités
  • carte diplomatique ou carte spéciale délivrée par le Ministère des affaires étrangères

Justificatifs relatifs au domicile de l’hébergeant

L’hébergeant doit attester de sa qualité de propriétaire ou de locataire du logement dans lequel il se propose de recevoir le visiteur étranger en présentant 2 justificatifs de domicile :

  • titre de propriété ou bail locatif
  • une facture d’ EDF/GDF ou de France Télécom ou une quittance de loyer récente

Justificatifs relatifs aux ressources de l’hébergeant

  • dernier avis d’imposition ou de non imposition et 3 derniers bulletins de salaire ou avis de versement d’une pension de retraite
  • 1 timbre « omi » de 30 € par attestation d’accueil