Fondation Bullukian

Contenu de la page : Fondation Bullukian

Napoléon Bullukian est né en 1905 à Malatya en Arménie. Rescapé du génocide de 1915 puis vendu comme esclave, il s’installe à Lyon après la première guerre mondiale.

Parti de rien, Napoléon Bullukian devient un homme d’affaires fortuné, de dimension internationale, qui s’accompagne d’une très grande générosité. Il fut aussi un résistant durant la seconde guerre mondiale.

Naturalisé français, Napoléon Bullukian va mettre ses talents d’entrepreneur au service de l’innovation, dans les secteurs de la construction, de l’industrie et de la recherche, sans jamais se départir de son sens de justice sociale. Fidèle à ses origines, Napoléon Bullukian consacrera une partie de sa fortune aux œuvres sociales arméniennes. Mécène et collectionneur, il aidera toute sa vie les artistes.

Fondation Bullukian Veuf de Léa Vaillat (1908-75) et sans enfant, il fait, en 1983, de la Fondation de France son légataire universel, pour créer la Fondation Léa et Napoléon Bullukian. Napoléon Bullukian décède en 1984, il est inhumé auprès de son épouse au cimetière de Champagne au Mont d’Or.

Reconnue d’utilité publique depuis octobre 2003, la Fondation Bullukian voit le jour en 1986. Elle poursuit trois missions selon la volonté de son créateur :

  • Encourager la recherche appliquée dans le domaine médical et la santé publique,
  • Favoriser le développement culturel et artistique
  • Apporter son soutien aux œuvres sociales arméniennes
    La Fondation Bullukian a obtenu en décembre 2009 le label très convoité de « Fondation Abritante » par le Conseil d’État.

La fondation avait son siège Champagne à La Malmaison, 2 rue Professeur Marion - propriété dans laquelle les époux Bullukian s’installèrent après la guerre et vécurent jusqu’à leur mort. Le siège est désormais à Lyon. Le Maire de Champagne au Mont d’Or est l’un des quatre membres du comité d’honneur à caractère consultatif.

Au quotidien, la Fondation organise place Bellecour des expositions destinées à faire connaître et émerger de jeunes artistes, et finance des congrès ou des recherches en France et à l’étranger. Avec d’autres fondations de Lyon et le département du Rhône, elle organise cinq fois par an les conférences de la Confluence des Savoirs, conférences gratuites qui associent un(e) scientifique et un(e) artiste sur un thème donné. Toutes les expositions, conférences ou manifestations de la Fondation Bullukian sont en entrées libres et gratuites.

Adresses utiles

Liens utiles

Fondation Bullukian

Télécharger la Vcard